Marie Ellen Croteau commence à travailler sur les déchets plastiques en 2003 à partir d’objets inattendus qu’elle a su transformer en créations artistiques. En utilisant des bouchons en plastique de différentes couleurs et tailles, patience et créativité ont été nécessaires à l’artiste pour leur redonner vie et accomplir ses œuvres. Une démarche qui n’est pas dénuée de sens, vecteur d’un message qu’il nous appartient d’appréhender.

Titre de l’œuvre : Endless Colums, extrait de «Plastic World 2016», suspension sur la branche d’un arbre de 6 colonnes composées d’un empilement de bouchons en plastique multicolores.

Gérard Renvez, qui a souhaité montrer le travail de cette artiste étonnante, réalise quant à lui des monotypes d’un style particulier : une combinaison de gravure, sculpture aléatoire voire photogramme, restitue les caractéristiques des sites délaissés (rouille, poussière, traces de pigment, graisse...). Ces créations ne sont pas exposées dans le cadre de «Couleurs au Jardin». Marie Ellen Croteau, se sachant malade, avait fait don à Gérard Renvez de l’oeuvre «Endless Colums» lors d’une exposition commune à Honfleur en 2018 peu avant sa mort.

Que pensez-vous de cette exposition ? Remplissez le questionnaire après avoir appuyé ici

 

Vidéo de l'artiste

 

Marie Elen CROTEAU
Artiste plasticienne britannique défunte représentée par Gérard RENVEZ, plasticien